Quelle vie de chien

C’est une histoire d’amitié entre un jeune marginal, Teddy, et son chien, Oscar. Une relation fusionnelle où l’un ne vit et n’existe pas sans l’autre. Ils ont connu les galères ensemble, et chacun se sent responsables de l’autre.
Loin d’être un simple animal de compagnie, pour Teddy, Oscar  « c’est la famille, un casse couille, c est beaucoup de choses, c’est beaucoup de personnes en même temps mais c’est Oscar avant tout ».
Mais quand Teddy chuchote « Oscar n’aime pas trop qu’on dise son âge », c est aussi de lui dont il parle. Cette angoisse permanente qu’un jour l’un partira avant l’autre.
Dans la vie de tous les jours, Il se fait appeler Teddy. 
L’histoire de Teddy est complexe. Dès son enfance, ce jeune homme de 35 ans, originaire de Lorraine, est confronté aux problèmes de la rue, de la maladie, de la violence et de la drogue. A l’âge de 13 ans il contracte un cancer des os et de la peau, suivi de complications qui l’obligent à se faire amputer de la jambe gauche. 
Pendant plusieurs années Teddy erre avec son compagnon de route et meilleur ami le chien Oscar entre les squats d’artistes et la rue, avant de finalement trouver un petit appartement dans le 18ème arrondissement de Paris. 
Teddy s’est toujours considéré comme un marginal, « un punk à chien » comme il dit. Mais il veut avancer dans sa vie. Il a désormais la responsabilité d’un loyer à charge. Il gagne sa vie au coup par coup en combinant plusieurs activités. Presque tous les jours, il va faire la manche Place Blanche. Une fois par mois, il est également bénévole à la mission Rave Paris de Medecins du Monde avec laquelle il participe à la Réduction des Risques lors des rassemblements festifs, free party, teknivals. C’est surtout à travers la musique que Teddy s’exprime le mieux.